Comment récompenser vos collaborateurs ?

Evitez de perdre vos collaborateurs, suivez nos conseils pour les récompenser !

Comment récompenser vos collaborateurs ?

Un bon collaborateur est un atout inestimable pour votre entreprise. Le bon élément va non seulement apporter beaucoup de valeur à votre entreprise, mais il va qui plus est, devenir difficilement remplaçable pour vous. En effet, un nouveau recrutement coûte très cher à l’entreprise, sans compter le temps de formation du nouvel élément, qui aura bien du mal à égaler les compétences de son prédécesseur… Mieux vaut savoir éviter les démissions en récompensant justement ses collaborateurs efficaces !

 

Valentin

Valentin MOINOT

Article rédigé par Access Com'

Agence Access Com'

« Les services Access Com' reposent avant tout sur le savoir-faire et l'expérience de son équipe.

Pour aider au mieux les entrepreneurs tels que vous, nous avons décidé de ne pas garder jalousement ce savoir-faire, mais plutôt de le partager ! Bonne lecture ... »

Le salaire… Et après ?

Spontanément, quand on parle de récompense et de rémunération en entreprise, on pense à hausse de salaire. Le salaire est en effet un bon moyen de valoriser un employé, en accordant une juste valeur à son travail. Certes, il faut savoir accorder un salaire juste à ses employés pour ne pas les voir partir, mais arrive un moment où la hausse de salaire devient très coûteuse pour l’employé, puisqu’elle s’accompagne forcément d’une hausse des charges parfois difficilement gérable.

Il existe donc bien d’autres manières de récompenser un bon élément, qui seront parfois nettement plus profitables.

Deux types de solutions sont disponibles pour récompenser ses salariés : les solutions au cas par cas, qui permettent de récompenser tel ou tel salarié, et les récompenses globales qui touchent l’ensemble des salariés.

Les solutions au cas par cas

Les solutions au cas par cas prennent une importance vitale, puisqu’elles permettent de fidéliser et de récompenser les éléments clefs de votre entreprise. En effet, de nombreuses entreprises reposent sur un ou plusieurs éléments, souvent plus impliqués et plus dévoués. Il est essentiel de trouver des solutions de récompense au cas par cas pour ne pas voir fuir ce type de salariés.

La cession d’action

Les éléments les plus importants de votre entreprise peuvent être récompensés par des cessions d’action de votre entreprise. Ce genre de démarche, outre la récompense en termes de valeur monétaire, aura l’intérêt de les impliquer plus encore dans l’entreprise. Mais il ne s’agit pas de leur céder une part de votre société, ce qui serait problématique si vous pensiez à vendre à un éventuel acheteur.

Pour éviter les complications, il vous suffit de prévoir un règlement de sortie dans les statuts, qui stipulerait que l’employé aura l’obligation de proposer la revente de ses parts à l’employeur en cas de départ. 

La prime d’intéressement

Toujours dans ce double but de récompenser et d’impliquer les bons éléments, il est possible de permettre à l’employé une prime d’intéressement. Un tel accord est prévu pour une durée minimum de 3 ans, et doit être plafonné selon les résultats de l’entreprise. Le montant de la prime globale d’intéressement doit être inférieur à 20% de la masse salariale brute, le montant personnel inférieur à 17 310€.

Le grand argument pour l’employeur est l’exonération de cotisations sociales sur l’intéressement, même si certaines charges sont tout de même maintenues.

Retraite et santé

Pour accorder une récompense à une certaine catégorie d’employé uniquement, il vous est également possible de penser à des plans de retraite et de prévoyance, tels que la prévoyance d’entreprise, les retraites « article 83 », la complémentaire santé, etc.

Ce genre d’avantages, s’il ne représente pas forcément une augmentation du pouvoir d’achat sur le court terme, aide véritablement à motiver et fidéliser les bons salariés. Cette solution n’est pas à proprement parler individuelle puisqu’elle consiste des classes de salariés.

Avantages

Dernière solution pour une récompense nominative, les avantages peuvent jouer gros dans la valorisation d’un salarié et son envie de rester dans l’entreprise.

Ces avantages, à moduler selon les fonctions, l’importance et les besoins du salarié, peuvent être de diverses natures : logement de fonction, voiture de fonction, smartphone, ordinateur, etc.

Les solutions appliquées à toute l’entreprise

En parallèle de ces solutions au cas par cas, un bon employeur doit également penser à des solutions globales pour fidéliser l’ensemble de ses salariés.

Cette étape est importante et à ne pas prendre à la légère. Le choix d’une ou plusieurs solutions globales va souvent se répercuter sur des années. Il est donc non seulement important de déterminer leur coût pour l’entreprise, coût qu’il faudra être capable de payer, mais aussi leur impact sur la fidélisation des salariés.

La prime de fin d’année

En termes de récompense, il est également possible d’envisager la prime de fin d’année pour récompenser ses collaborateurs. La prime de fin d’année est en effet un levier plus souple et moins onéreux que la hausse de salaire. Elle a l’avantage de pouvoir être modulée. Le montant d’une prime de fin d’année peut varier selon les entreprises et les secteurs. Parfois, ce montant consiste en un mois de salaire (« le treizième mois »), parfois il s’agit d’un pourcentage de la rémunération annuelle, ou encore d’un montant fixé dans la convention de la société.

La prime de fin d’année reste à manipuler avec précaution. L’employeur devra faire attention à la manière dont il l’a fait apparaître dans le règlement et les contrats de travail, car elle peut finalement être considérée comme un usage de l’entreprise par les salariés. Ceux-ci réclameront alors cette prime quelle que soit l’état financier de l’entreprise, et auront tendance à ne plus la considérer comme une récompense, mais comme un dû.

Bons d’achat

Alors que la prime de fin d’année ne dispense pas de payer des charges sociales, d’autres moyens peuvent le permettre. L’attribution de bons d’achat peut être l’un de ces moyens. Vous pouvez offrir à vos employés des bons d’achat en étant exonéré de cotisations sociales, si la valeur annuelle de ces bons d’achat ne dépasse pas 5% du plafond mensuel de la sécurité sociale, à savoir 147€ par salarié. L’exonération peut aussi se faire lors d’évènements festifs, tels que noël, où l’employeur pourra attribuer des bons d’achat à ses salariés ou à leurs enfants de moins de 16 ans.

Néanmoins, il est impossible pour l’employeur de faire au cas par cas avec ce moyen, puisqu’il doit offrir ces bons d’achat à l’ensemble de ses salariés.

Chèques vacances

Le chèque vacance peut également permettre de récompenser les salariés tout en profitant d’exonérations fiscales. Les chèques vacances peuvent être appliqués par toutes les entreprises. La participation des patrons d’entreprises de moins de 50 salariés est en partie exonérée. Mais une fois encore, ce moyen doit être offert à tous les employés sans distinction.

Dans le prochain article de la catégorie Ressources Humaines, nous vous expliquerons comment motiver vos employés !

Et vous ? Avez-vous des méthodes particulières pour récompenser vos collaborateurs ? N'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires... 


Vous pouvez poser vos questions et réagir à cet article !

Avant d'ajouter votre commentaire (un peu plus bas), n'oubliez pas de renseigner le champ "Site internet", vous pourrez ainsi créer un lien vers votre site ou blog.

Connectez-vous ou créez un compte pour afficher votre photo et votre lien automatiquement à coté de votre commentaire. Vous n'aurez également plus à remplir l'anti-spam.

D'autres articles à lire :

Comment fidéliser vos collaborateurs ?

Comment récompenser vos collaborateurs ?

3 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (3)

MTV56
  • 1. MTV56 | 06/02/2012

Au delà de tous les moyens de "reconnaissance" abordés dans votre article, la fidélisation du collaborateur passe, avant tout, par le style de management & le relationnel qu'entretient le manager avec son équipe. Valorisation, confiance, délégation, respect, participation (opérationnelle) sont tout aussi nécessaires (voire + pour certains) que tout autre avantage financier ou autre.
MASLOW le démontre parfaitement avec sa pyramide &, en l’occurrence, sur les 3 derniers besoins d'appartenance - d'estime - d'accomplissement - Sous réserve que les 2 1ers besoins soient satisfaits par un ou plusieurs moyens cités dans votre article -

pierrick

Bonjour MTV56, et merci pour ce commentaire très utile.

En effet, la rémunération et les avantages ne sont qu'une partie des outils utilisés par le manager pour motiver, récompenser et fidéliser son équipe. Reste que beaucoup d'employés accordent beaucoup d'importance à ce type d'avantage...

Mais comme vous le soulignez, le management passe aussi par des facteurs plus humains. Nous évoquions certains moyens moins matériels pour fidéliser un employé dans un précédent article :
http://www.access-com.fr/blog/ressources-humaines/fidelisez-vos-collaborateurs.html

Le management est un vaste sujet, qui mérite bien plus d'un ou deux articles ! Impossible d'être exhaustif, quel que soit le sujet abordé.

Au plaisir de lire vos prochains commentaires !

valentin

Bonjour Marie T.,

Merci beaucoup pour vos commentaires, ils sont vraiment constructifs !

Au plaisir de vous relire prochainement...

Bonne journée

Ajouter un commentaire